Archives mensuelles : avril 2010

Pissenlits et compagnie – l’Amour oublié ? (impermanence des choses n° 07)

Bonjour à tous   Je suis revenu dans ce petit chemin forestier de la forêt d’Oger sur les hauteurs du coteau champenois de la côte des Blancs près d’Epernay……   Avant toute chose, laissons parler un des derniers exemplaires des … Lire la suite

Publié dans Non classé | 14 commentaires

Anniversaire du retour des déportés (25 Avril)

  Bonjour à tous,   Je profite de mon jour de repos pour vous écrire un petit billet (illustré de deux poésies qui ne sont pas de moi) sur le retour des déportés le 25 Avril 1945. Oui, ce jour mérite d’être … Lire la suite

Publié dans Non classé | 10 commentaires

L’arrivée des cressonnettes (les cardamines)

Bonjour à tous,     Après deux jours de travail, je suis retourné dans la forêt de Chaltrait que je connaît bien, dans ce petit chemin forestier qui coupe à travers la forêt d’Argensols. Par un beau ciel bleu, mais … Lire la suite

Publié dans Non classé | 5 commentaires

Ballade de l’amoureux perdu (impermanence des choses n°06)

(Avant de lire la poésie, mettre en route cette musique pour l’illustrer)  http://www.deezer.com/embed/player?pid=42448171&ap=0&ln=fr Découvrez la playlist amoureux perdu avec Leonard Bernstein;Martha Lipton;New York Philharmonic    "Je viendrai Si tu veux Pour pouvoir Te rejoindre…    – Ne tourne Pas la tête … Lire la suite

Publié dans Non classé | 13 commentaires

L’arrivée des pervenches

  Ce sont les anémones qui ont été étonnées ! Depuis plus de quinze jours, qu’elles se croyaient les maîtresses des sentiers forestiers, elles auraient pu croire que toutes les autres espèces de fleurs étaient éteintes… Elles trouvaient la place bonne, … Lire la suite

Publié dans Non classé | 18 commentaires

Le cheveu blanc (impermanence des choses n°05)

  Peur de tomber Dans un abîme sans fonds Nuages noirs au coeur Un oeil remue pourtant Sous la paupière ridée.   Cages sans barreaux Tissage de la robe effrayante De celle qui t’emportera   Ecoute un peu : Toi … Lire la suite

Publié dans Non classé | 11 commentaires

Le temps des anémones (l’impermanence des choses n°04)

  Ce sont les primevères si vite étonnées Elles, toujours dressées comme des sentinelles Observaient tout le jour vers le bas du fossé Se regardaient dans l’eau, se vantaient d’être belles,   La nuit de sa venue, sans leur porter … Lire la suite

Publié dans Non classé | 2 commentaires